Commémoration Freyr 20ans Natura 2000

Gestion du secteur des 5Ânes - 12 octobre 2009

Freyr 121009 006 copie li

 

Depuis le début de l’alpinisme, les alpinistes et grimpeurs sont conscients de la beauté et de la richesse de la montagne et des espaces naturels qu’ils fréquentent, mais fin des années 90, avec entre autres l’arrivée de Natura 2000, les dirigeants du Club Alpin Belge réalisent l’importance de la biodiversité et de son maintien dans les habitats rocheux wallons.

En 1998, après étude et essais sur différents secteurs des rochers de Freyr, M. Guy Bungart, alpiniste et membre de l’AEF (Association  pour l’Etude de la Floristique), commence une gestion expérimentale de la zone située au sommet d’un des rochers de Freyr : les 5 Ânes. Après une dizaine d’années, cette zone est devenue une splendide pelouse calcaire et il en fait une étude descriptive qui parait dans la revue des Naturalistes Belges.

En 2011, la fonction de Responsable des Rochers est créée au sein du CAB avec plusieurs objectifs, dont celui de poursuivre les efforts en matière de biodiversité dans les habitats rocheux où l’escalade est pratiquée avec gestion du Club Alpin Belge.

20 ans après, il est temps à la fois de commémorer le travail des précurseurs du CAB et de faire le point.

Didier Marchal

Président du Club Alpin Belge

 

              

P1020058 1
 

P2230001 lt copie
 

Fev 5d 1

  
                                    

 

Chantal braive 1Fev 5c 1P1020065 copieP1040720 copie

Freyr le 29 septembre

Bonjour à toutes et tous qui êtes venus ce jour à Freyr pour fêter les 20 ans de gestion de la pelouse calcaire des 5 Ânes.

Si le Club Alpin Belge a été fondé en 1883 par des scientifiques et naturalistes comme le directeur du Jardin Botanique de l’époque, il a rapidement évolué vers la pratique sportive de la montagne, puis de l’escalade et de la randonnée en préparation à la montagne et de nos jours les membres pratiquent l’escalade et/ou la randonnée sans nécessairement le voir comme une préparation à la montagne, mais comme des activités à part entière.

Cependant ces activités se déroulent dans la nature et en ce qui concerne  l’escalade, sur un milieu naturel tout-à-fait particulier : les rochers et leur environnement immédiat comme les pelouses sommitales. Le Club Alpin est bien une fédération sportive et non une association naturaliste, mais dans les années nonante, les dirigeants de l’époque ont reconnu la valeur patrimoniale et naturelle des falaises où ils pratiquaient l’escalade et la nécessité de préserver ces milieux particuliers. L’arrivée du projet européen Natura 2000 a sans aucun doute contribué à cette prise de conscience.

« Les rochers, un univers habité à partager » est le titre d’un fascicule qui a été développé en 2013 en collaboration entre les fédérations d’escalade et Natagora dans le cadre du projet Life Hélianthème. Un univers à partager et non à mettre sous cloche, mais les activités humaines qui y sont pratiquées ne peuvent mettre en danger la biodiversité et elles  devraient même  contribuer au minimum au maintien de cette biodiversité et idéalement à son amélioration.

C’est le projet dans lequel Guy Bungart s’est lancé avec quelques amis naturalistes et grimpeurs de l’époque : montrer qu’une gestion durable des habitats rocheux pouvait aller de pair avec la pratique de l’escalade. A partir de 1998, il est venu quasiment toutes les semaines de Bruxelles pour restaurer une pelouse calcaire sur les pentes non grimpées du massif des 5 Ânes, il y a développé une méthode de gestion expérimentale pendant une dizaine d’année et a publié les conclusions dans la revue «  Les Naturalistes Belges » d’octobre-décembre 2008.

Nous sommes maintenant 10ans plus tard, le CAB et en particulier l’équipe rochers a essayé de poursuivre et pérenniser le travail de Guy. Nous sommes réunis aujourd’hui pour remercier Guy de ce qu’il a fait pour le CAB et pour la pelouse des 5 Ânes et pour entendre l’avis des experts du DNF sur l’état de cette pelouse 20 ans après les débuts des travaux de restauration.

Joe Dewez

Responsable Rochers

Je remercie le Club Alpin Belge pour l’organisation de cette  commémoration.
Je remercie également tous ceux qui m’ont soutenu et m’ont aidé lors de mes travaux à Freyr.
Tout d’abord le président Georges Janty qui mis sur pied la première « Commission environnement et protection des sites rocheux (où nous avons siégé Didier Marchal et moi).
Je citerai également Pierre Humblet qui était à l’époque président de la fédération du Cab-Bac, ainsi que mon regretté ami Jacques Borlée, qui furent à l’origine de la collaboration avec l’AEF de mes amis le regretté professeur Jacques Duvigneaud  membre du Conseil Supérieur Wallon pour la Conservation de  la Nature (CSWCN), et de Jacqueline Saintenoy-Simon présidente de l’AEF.
Je mentionnerai tout spécialement l’aide et le soutien sans réserve que m’a apporté André Hediger lors de ces travaux. Je citerai également Didier Cavelier, J.P Lacroix, Roger Souris, Bob Hiernaux, Eddy Abts qui m’ont bénévolement consacré un peu de leur temps.
Je tiens à féliciter l’équipe de bénévoles  qui, sous la conduite de Joe Dewez, s’efforcent de maintenir le site dans un état de conservation favorable, ce qui n’est pas une tâche facile.

En cette période où l’on constate un  bouleversement inquiétant des équilibres naturels il est essentiels  de réhabiliter les surfaces qui depuis des millénaires ont servi de dernier refuge à certaines espèces animales et végétales. La réhabilitation  des parois rocheuses actuellement envahies par le lierre  est donc indispensable si l’on veut conserver nos espèces patrimoniales actuellement en voie de disparition.
La gestion des sites rocheux nécessite une parfaite connaissance des techniques de l’escalade ainsi que beaucoup d’expérience que seul possèdent les alpinistes. Une bonne collaboration avec les associations d’alpinistes est donc nécessaire si l’on désire obtenir des résultats probants. Le Club Alpin Belge  possède un savoir-faire incontestable  en la matière acquis par 20 années de pratique.
Il serait intéressant d’étudier la possibilité d’utiliser cette compétence dans le cadre d’une réhabilitation de sites rocheux  potentiellement  intéressants.

Guy Bungart

Naturaliste
 

Prem!ère gestion par les bénévoles 26-6-2009
P1020067
E.Abts,R.Souris,Bob Hiernaux,J.Ciparisse

P1020029 copie
J.P.Lacroix

P1010778
André Hediger

Guy 1278 comp

Diaporama de la commémoration