Rochers de Belgique -Espèces végétales toxiques

Espèces végétales  toxiques observées sur les sites rocheux

Le résultat de la gestion active des rochers de Belgique dans le cadre du projet Natura 2000 va se caractériser par une augmentation significative de la biodiversité. De nombreuses espèces  vont recoloniser les espaces à nouveau disponibles. Certaines de ces espèces peuvent être potentiellement dangereuses, pour les gestionnaires, les grimpeurs, les promeneurs.Dans l’article qui suit nous reprenons les espèces les plus courantes que nous avons relevées sur les sites d’escalade. Un grand merci à Eddy Abts pour sa collaboration à cet article.

 sedum-ac.jpgbryonia-dioica.jpg

euphorbia-agmydaloides-1.jpg

chelidonium-majus-1.jpg

clematis-vitalba-1.jpg

helleborus-foetidus-1.jpg

arum-maculatum-1.jpgpolygonatum-odoratum-1.jpg

euonymus-europaeus-1.jpg

ligustrum-vulgare-1.jpg

geranium-robertianum-1.jpgmorelle.jpg

Cette liane de la famille  des « Solanaceae » s’accroche aux arbrisseaux. Elle possède des fleurs bleues typiques. Au début les baies sont vertes puis virent au rouge en passant par le jaune. La plante entière et surtout les baies vertes sont vénéneuses. L’ingestion des baies peut être mortelle. Ici la plante a poussé sur l’aubépine et les fructifications peuvent facilement être confondues.La solanine contenue dans les fruits provoque des troubles cardiaques, des coliques, des nausées.