Faucon pèlerin-Dave

Bilan 2017

Grâce à la surveillance de notre ami Eddy la nidification et l’envol des fauconneaux  ont été un succès. Il semble que maintenant ce couple de faucons se soit habitué à la présence des grimpeurs .Ceci confirme les observations déjà faites à Freyr où le couple de faucon a bien intégré la fréquentation du site par les alpinistes. Il faut également signaler que grâce aux actions de sensibilisation menées par les fédérations d’alpinisme comme le Club Alpin Belge, les grimpeurs prennent de plus en plus conscience de la nécessité de respecter l’environnement. Néanmoins une zone de quiétude raisonnable devra toujours être respectée lors des  nidifications.

15 juin 2017

Aux rochers du Néviau les deux  fauconneaux  ont pris leur envol ce 15 juin  2017.
Ils avaient été  bagués le 18 mai  par les ornithologues Pascal Goset et son ami Nicolas.
Félicitations à Eddy Abts pour la constance de son action en faveur de la préservation  des espèces  protégées  présentes  dans  ce site Natura 2000.

Faucon dave 704 comp Faucon dave 702 comp

26 février 2017
Le faucon pèlerin est revenu sur le site

Juin 2016

Une nouvelle nidification plus tardive a été menée à bien et deux fauconneaux  ont pu être  observés jusqu’au  6 juin. Selon l’observateur  plus aucune d’activité des faucons n’a été remarquée  sur le site à partir du 7 juin 2016.

Le cycle biologique de reproduction du faucon pèlerin .
(Mon rapport au DNF suite à la.réunion du comité de gestion du 10-06-2015)

 1. De janvier à mars les faucons reviennent sur les sites  de reproduction, (pariade, parade),
 Durant cette phase le couple recherche des endroits propices à la nidification, puis la femelle fait  son choix. La recherche s’effectue  dans tout le massif, ceci a été confirmé  au cours de la réunion par Philippe Lacroix le spécialiste du CAB  des faucons.

2. L’accouplement débute  généralement mi février

3. La  ponte  intervient  de fin février à mi-avril

4. Couvaison incubation  (28 à 29 jours)

5. Eclosion  des poussins.

6. La période de dépendance.

a /La femelle réchauffe et protège sa nichée en quasi permanence durant les deux premières  semaines, cette phase est l’une des plus critiques ; la température de couvaison ne doit impérativement pas descendre en -dessous de 37°3.Le moindre dérangement et abandon du nid signifiant l’échec quasi certain de la  couvaison                              .
b/Par après un trop long abandon du nid fera courir aux oisillons un risque d’hypothermie qui pourra  leur être fatal. Le risque d’hypothermie diminue en fonction de la croissance du plumage.
Les oisillons restent généralement au nid de 35 à 48 jours.

7. Envol. Il aura donc lieu de début mai à fin juin mais les fauconneaux dépendent encore  de leurs parents 6 à 8 semaines après leur premier vol. Durant cette période, ils s'entraînent intensément au vol et à la chasse. Ceci a été confirmé par P. Lacroix lors de la réunion.

8. Les jeunes se dispersent définitivement vers la fin-juillet et entament alors une période d'errance .La maturité sexuelle intervient alors à l'âge de deux ans.

Il est évident que le succès de la reproduction va dépendre non seulement de l'abondance des proies et des conditions météorologiques printanières mais également  en ce qui concerne les sites à fréquentation humaine, du respect scrupuleux  des zones de quiétude.

Les  solutions généralement adoptées dans des pays limitrophes sont l’interdiction d’escalade du 1 février au  20 juin dans une zone de 100 mètres en amont de la zone de nidification et 250 mètres en aval. Comme nous sommes dans un  pays de compromis je proposerai les mesures suivantes ;

Phases
 

Dangers
 

Protections
nécessaires

1 .Retour sur les sites  de reproduction, pariade, parade, de janvier à mars.
Recherche d’endroit de nidification dans tout le massif.

 2. Accouplements débutent  généralement mi février

Dérangement

 

 

Zone de protection étendue à tout le massif.
 

3. Ponte  de fin février à mi-avril (Constatation de la nidification)

4. Couvaison incubation  (28 à 29 jours)

5. Eclosion 

 6.Dépendance-
a /La femelle réchauffe et protège sa nichée en quasi permanence durant les deux premières semaines :cette phase est l’une des plus critique- la température de couvaison ne doit impérativement pas descendre en -dessous de 37°3.Le moindre abandon du nid signifie donc des dommages irréversibles et l’échec de la couvaison .
b/Par après un trop long abandon du nid fera courir aux oisillons un risque d’hypothermie qui pourra leur être fatal Le risque d’hypothermie diminue en fonction de la croissance du plumage.
Les oisillons restent généralement au nid de 35 à 48 jours.

Dérangement et braconnage

 

 

 

 

 

 

 

 

1/Zone de protection de 20m depuis le pied des rochers de  part et d’autre de l’endroit de la nidification.
2/Neutralisation de l’équipement (broches etc.…)
3/Dissuasion efficace de l’accès des parois par le sommet.
 

 

 

7. Envol. Il aura donc lieu de début mai à fin juin mais les fauconneaux dépendent encore  de leurs parents 6 à 8 semaines après leur premier vol. Durant cette période, ils s'entraînent  intensément au vol et à la chasse.


Dérangement

Signalisation de la présence des faucons
incitation à ne pas les déranger.

8. Les jeunes se dispersent définitivement vers la fin-juillet et entament alors une période d'errance La maturité sexuelle intervient alors à l'âge de deux ans.

 

 

 

 

 

Historique de la présence du faucon pèlerin à Dave.

Pèlerin dave

Le 25 mars dernier(2014)  un couple de faucons pèlerin a été observé en présence de membres du DNF (Département Nature Forêt de la Région wallonne Belgique).

Afin de ne pas perturber la pariade ainsi que la nidification du couple il a été demandé au CAB (Club Alpin Belge) locataire des lieux, représenté par son Directeur rochers, d’établir une zone de quiétude  suffisante et efficace.

Le faucon pèlerin (Falco peregrinus) est repris dans l’annexe XI du Décret wallon du 06 décembre 2001 appelé -Décret relatif à la conservation des sites Natura 2000.

Voici plusieurs années consécutives que nous observons la présence du Faucon pèlerin sur le site. Jusqu’à présent aucune couvaison n’a pu aboutir. Espérons que cette fois le couple ne sera pas dérangé.

 

 

Zone concernée                                                                                                                                     zone concernée

La présence régulière du faucon pèlerin ainsi que d'autres rapaces sur le site de Dave necessiterait semble-t-il des mesures plus efficaces afin d'assurer une quiétude suffisante pendant la période de reproduction.

Une directive européenne (79/409) prévoit en effet que :

 « Chaque Etat de l'Union Européenne a charge d'inventorier sur son territoire les Zones Importantes pour la Conservation des Oiseaux (ZICO) et d’y assurer la surveillance et le suivi des espèces ».

L’article 3 de cette directive prévoit également « En application de la directive, les Etats membres doivent prendre toutes les mesures nécessaires pour préserver, maintenir et rétablir les biotopes et les habitats des oiseaux visés à l’article 1er en créant des zones de protection. »

 

22 avril 2014

Suite à diverses informations inquiétantes concernant la présence du couple de faucons pèlerin  je me suis rendu  sur le site mardi matin 22 avril à 8h.

J’avais auparavant   été informé de  la présence régulière de grimpeurs dans la zone de quiétude. Des rappels avaient également  été signalés.

Après avoir observé la paroi toute la matinée,  j’ai constaté  qu’il ne semblait  plus avoir aucune activité du faucon pèlerin sur le site. Si cela se confirme nous devrons conclure que la tentative de nidification  a été un échec, et que les mesures de protection prises par le CAB n’ont donc été ni suffisantes ni  efficaces.Il est donc évident que se ne sera qu'en présence au Néviau d'une zone de quiétude suffisament grande sans aucun accès de grimpeur par le dessus,que le Faucon aura des chances de s'y établir.

                                                                                                                                                                                                                   

1 janvier 2015

Bilan des actions de protection des rapaces :

Aux  rochers du Néviau  2014 fut une très mauvaise année.

Le couple de faucons pèlerin qui avait été observé le 25 mars 2014 a abandonné le site, il faut préciser que les grimpeurs ont continué à fréquenter la zone de quiétude malgré les rubalises.

Le couple de faucons crécerelle qui nichait  a été fortement dérangé au cours de travaux effectués dans la paroi par le Club Alpin; Les faucons ont abandonné le nid, peu de temps plus tard deux dépouilles de faucons ont été retrouvées à proximité des rochers.

On me signale que des faucons pèlerin fréquentent à nouveau le site depuis décembre 2014.
Espérons que des mesures seront enfin prises pour qu’ils puissent s’y établir et mener ainsi à terme leur cycle complet  de  reproduction.

1 Février 2015
Un couple de faucons pèlerin fréquente actuellement le secteur "Central" espérons que cette fois des mesures efficaces seront prises pour préserver une zone de quiétude suffisante.

 

Grimpeurs floutes copie 2 1

Grimpeurs dans la zone de quiétude

Faucon crecerelle

Dépouille de faucon crécerelle

 16 Mars 2015.
Le couple de faucons pélerin signalé en février est toujours présent sur le site du Néviau.

 

Bonnes nouvelles, grâce à la ténacité de mon ami Eddy Abts  et après de nombreuses péripéties deux jeunes fauconneaux ont pris leurs envols à Dave ce 11 juin 2015.

Photo Alex Lombart

Faucon dave

14 décembre 2015.
On nous informe qu’un couple de faucons pèlerin fréquente à nouveau les rochers de Néviau à Dave.

Mauvaises nouvelles
 25 mars 2016.
Une nidification de rapace a été signalée dans le secteur "Czardas"
Il a été signalé que deux grimpeurs qui évoluaient dans la zone de quiétude, en pratiquant des activités interdites dans cette zone, ont dérangé les rapaces qui ont fui abandonnant deux œufs..
29 avril 2016
Après avoir observé les parois minutieusement nous avons constaté que le couple de faucons pèlerin ne semblait plus nicher sur le site.
Malgré nos avertissements les autorités n'avaient en effet pas pris les précautions nécessaires afin de faire respecter une zone de quiétude indispensable, et ce qui devait "arriver arriva»., dérangé par des grimpeurs pendant la couvaison le couple de pèlerins abandonna les œufs